Santé

Quelques astuces pour soulager les courbatures

Être victime d’une courbature, tout le monde a déjà dû vivre cela au moins une fois dans sa vie. Faire du sport oui, c’est conseillé pour la santé. Mais ne pas hériter de courbature juste après, c’est toujours mieux. Voici donc quelques astuces pour vous soulager.

courbatures

Pourquoi les courbatures apparaissent-elles ?

Généralement, nous souffrons de courbature après l’essai d’un nouveau sport, une reprise soudaine de sport après un long moment de pause ou simplement si nous forçons un peu trop fort sur nos muscles. Le lendemain, bonjour les courbatures. C’est assez inévitable.

En tirant beaucoup trop sur nos muscles, ces derniers se déforment et provoquent des microlésions des fibres musculaires. Notre organisme déclenche alors une réaction inflammatoire naturelle pour les réparer. Cette réaction se ressent par des sensibilités au toucher, un mal au moindre mouvement appelé courbature.

Comment les soulager efficacement ?

En cherchant sur le net, les idées et les conseils pour soulager ces douleurs n’en finissent pas. Cependant, pour être plus efficace, la méthode la plus pratique et la plus naturelle est le mouvement. Il faut vous efforcer à bouger. Exagérez même les mouvements qui créent des douleurs. Faites quelques exercices d’assouplissement des muscles. Essayez ensuite la marche à pied, le vélo ou le stretching.

Après l’effort le réconfort

Les courbatures ne disparaissent pas en quelques secondes. Après ces quelques exercices de rappels, vous pouvez également faire un massage léger. Le massage permet à vos muscles courbaturés d’être réchauffés et détendus. Avec l’aide d’une pommade antalgique, l’effet est encore plus rapide.

Pour aller encore plus loin, le corps et les muscles pourront se relaxer encore plus rapidement après un bon bain chaud. La chaleur de l’eau stagnante en contact avec le corps détend les muscles, soulageant ainsi les douleurs. Vous pouvez également profiter de ce moment pour fermer les yeux et relaxer en même temps votre cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *