Divers

Organiser un enterrement sans complications

Le décès d’un proche est une période difficile chargée d’émotions, cela marque aussi le début de quelques étapes, des démarches administratives jusqu’à l’enterrement. Ces dernières sont souvent compliquées pour ceux qui ne sont pas encore passés par là, ce qui cause aussi des tracas supplémentaires aux proches du défunt. Aussi, pour organiser un enterrement sans complications, beaucoup préfèrent souvent faire appel à un opérateur funéraire spécialisé.

Déléguer les différentes tâches à un opérateur funéraire

Pratiquement toutes les tâches nécessaires peuvent être déléguées. Et c’est notamment ce que proposent les opérateurs funéraires. Cela va de l’accompagnement législatif : un conseiller sera à votre écoute et vous informera sur les différentes démarches administratives à effectuer (déclaration de décès, obtention des diverses autorisations), jusqu’à l’inhumation, en passant par les soins et la toilette du défunt, le choix du cercueil, la mise en bière, le transport du corps après mise en bière, et la cérémonie.

Quel opérateur funéraire choisir ?

On peut faire appel à différents types d’opérateurs funéraires pour organiser les funérailles d’un proche. On a les entreprises du groupe OGF (Roblot) ou d’autres réseaux (Choix funéraire, Roc-Eclerc, PFG, Dignité Funéraire, etc.), les régies municipales ou encore les entreprises indépendantes (agences privées). À savoir que les proches restent libres dans le choix de l’opérateur funéraire. Attention donc à certains établissements de santé, par exemple si le décès y a eu lieu, qui vous orienteront vers une entreprise avec laquelle ils ont passé une entente ou une convention.

Comparez les tarifs

Si les pompes funèbres municipales doivent respecter les tarifs fixés par la commune, les opérateurs privés sont libres de fixer leur tarif. Si vous optez pour ces derniers, prenez le temps de bien analyser le devis, ainsi que le coût de chaque prestation. En général, les prestations obligatoires concernent la fourniture d’un cercueil, la mise en bière ainsi que le transport, et l’inhumation ou la crémation.

Mais il existe de nombreuses autres prestations non obligatoires pouvant être proposées. Par exemple, la fourniture d’une plaque funéraire, l’impression des faire-part, le service religieux, etc. Vous pouvez choisir d’attribuer certaines de ces prestations à d’autres spécialistes. Par exemple, on a France-tombale.fr, spécialiste des monuments funéraires. À vous de choisir en fonction de vos besoins et de vos attentes.

Le paiement des frais

En général, les frais d’obsèques sont à payer la veille des obsèques. Il arrive souvent que ce soient les proches qui avancent la somme. N’oubliez pas la possibilité de bénéficier de certaines aides financières, notamment dans le cas où le défunt avait une mutuelle, une assurance vie, une assurance frais d’obsèques, une assurance décès, ou encore la caisse de sécurité sociale ou de retraite. Ainsi, l’opérateur funéraire peut se faire régler auprès de ces organismes, à hauteur de la garantie souscrite.

Les frais peuvent également être réglés, grâce à un prélèvement sur le compte bancaire du défunt, sur présentation de factures. Si le défunt ainsi que ses proches sont sans ressources, ou avec des ressources insuffisantes, la mairie pourrait également décider de prendre tout ou partie des frais à sa charge, si le défunt bénéficiait de l’aide sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *