Santé

10 astuces pour soigner la scarlatine

Une infection infantile qui touche surtout les 1 à 15 ans, la scarlatine atteint encore beaucoup d’enfants. Cette maladie infectieuse, et contagieuse, se manifeste par des éruptions accompagnées de fortes fièvres provoquées par une angine, par des toux et d’éternuements. Plutôt bénigne, elle se soigne parfaitement avec des médicaments, mais également avec quelques remèdes de grand-mère.

La scarlatine, la connaître pour mieux la soigner

Parmi les infections qui font la misère aux enfants, cette maladie n’est pas à négliger quand on la décèle car elle est extrêmement contagieuse par voie aérobie.

Plusieurs sites sur la santé donnent des informations et quelques-uns en particulier permettent de tout connaître sur la scarlatine afin d’adopter les meilleures attitudes et prendre les dispositions adéquates.

Vous devrez alors savoir dépister un enfant qui est atteint par cette infection. Sachez alors qu’en contact avec des sujets touchés par l’infection, votre enfant pourrait en être affecté puisqu’elle se transmet par des particules fines causées par les toux et l’éternuement.

Plusieurs symptômes se manifestent, si quelques-uns sont assez significatifs avec des éruptions, d’autres le sont moins mais la présence de fièvres pouvant atteindre les 39° est révélatrice.

D’autres faits plus alertant : des douleurs au niveau de la gorge, des douleurs abdominales, voire des vomissements.

Sachez également que les causes de la scarlatine sont en général la présence de streptocoques hémolytiques dans l’organisme. Mais faites attention, il y a aussi des « porteurs sains » qui ne présentent aucun des symptômes cités ci-dessus, mais qui restent potentiellement contagieux.

Y faire face avec des remèdes naturels

Certes, le meilleur réflexe à avoir est de conduire votre enfant chez le docteur, et ce dernier inclut dans ses traitements la prise d’antibiotiques. Mais vous pourrez toujours soulager les maux avec quelques astuces naturelles.

Vous pourrez alors utiliser la menthe en infusion ou en inhalation pour soulager dès le premier symptôme.

Le vinaigre de cidre est aussi d’une aide précieuse pour apaiser les éruptions cutanées et, mélangé avec de l’eau tiède, en boire trois fois par jour soulage la gorge.

Le miel est également un aliment par excellence et pour être bu dilué dans l’eau pour le mal de gorge, et pour être appliqué sur la peau même pour les éruptions.

Une inhalation d’huile de lavande lutte contre l’angine, une des manifestations de cette infection, mais appliquée avec du coton sur la peau infectée est aussi d’une efficacité prouvée.

Enfin, la feuille de framboisier infusée dans de l’eau est un parfait remède de la gorge, à utiliser en gargarismes.

Munissez-vous alors de l’une de ces substances ou plantes pour soigner votre enfant.

Adoptez les bons gestes

À titre de prévention pour ne pas attraper la scarlatine, quand elle se manifeste dans votre entourage, quelques gestes sont à adopter.

Ainsi, ayez le réflexe de bien vous nettoyer les mains et celles de votre enfant, avec du savon, quand vous toussez, éternuez ou mouchez. Les objets utilisés au quotidien doivent être également nettoyés.

Munissez votre enfant d’un mouchoir pour moucher, pour cacher sa bouche quand il tousse ou s’il éternue. Jetez-le après chaque utilisation.

Dans le cas où le mouchoir n’est pas aux bons endroits, apprenez-lui à éternuer, à tousser dans le creux de son coude, c’est mieux que dans la main.

Nettoyez, ne soyez jamais fatigué de nettoyer car c’est le geste qui sauve de la propagation de la maladie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *